Le dispensationalisme

Conférence en 3 parties en ligne sur YouTube de Mustapha Aliouat, EPUdB secteur sud-ouest, Talence.

Introduction

Le dispensationalisme est sans doute un des courants théologiques de la chrétienté protestante parmi les plus influents dans le monde. Influent théologiquement, cultuellement, culturellement et politiquement, notamment aux États-Unis.

Ce ne sont pas moins de 600-700 millions de protestants évangéliques (baptistes, charismatiques, pentecôtistes et églises des Frères) qui s’en nourrissent et dont le dispensationalisme sculpte leur identité chrétienne.

Cet exposé a pour modeste ambition de faire découvrir le dispensationalisme au milieu protestant historique (réformé et luthérien), voir catholique et aux personnes ne relevant d’aucune obédience religieuse (agnostiques) mais qui reconnaissent que la donne religieuse est incontournable pour comprendre son impact dans les

  • sociétés anglo-saxonnes (États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie, Nouvelle Zélande, Irlande, Pays Bas…),
  • sociétés francophones (France, Québec, Suisse, Belgique),
  • Afrique anglophone (Nigeria, Afrique du sud…) et
  • Afrique francophone (les deux Congo, la Côte d’Ivoire, le Cameroun…), sans oublier
  • les sociétés asiatiques (Corée du sud, Chine, Taïwan…).

Selon les spécialistes en religion, la Chine deviendra probablement la 1ère nation protestante du monde d’ici deux ou trois décennies.

Le cours même de l’histoire du monde en est impacté avec la situation politique américaine et celle du Moyen-Orient.

La compréhension du dispensationalisme est donc une clef indispensable pour comprendre les événements qui bouleversent le monde.

Je vous propose cette conférence, fruit d’études personnelles de 18 ouvrages d’auteurs très connus dans le protestantisme évangélique. En trois partie, elle aborde l’histoire des origines du dispensationalisme ; les deux grandes figures qui sont à l’origine de ce courant, Edward Irving et surtout John Nelson Darby ; les 7 dispensations qui le composent et l’impact du dispensationalisme encore aujourd’hui dans les sociétés anglo-saxonnes et francophones.

Les sources : 18 livres lus

  • Quelle heure est-il à l’horloge d’Israël ? de Mme Blocher-Saillens (1961)
  • Le triomphe du crucifié d’Erich Sauer (1962)
  • Un monde en flammes de Billy Graham (1967)
  • Le retour de Jésus-Christ de René Pache (1968)
  • Introduction à l’étude de la prophétie de Marc Tapernoux (1972)
  • The Vision : Une prophétie terrifiante sur le Jour du Jugement. Demain ne sera pas meilleur de David Wilkerson (1974)
  • L’agonie de notre vieille planète de Hal Lindsey (1974) (10 millions d’exemplaires)
  • Retour de Christ et Millénium : Schémas des principaux systèmes prophétiques de F. Buler (1976)
  • Mais Israël aura la victoire de Wim Malgo
  • La guerre de Gog et Magog de Henri Viaud-Murat
  • Le grand dénouement de W.J. Grier (1977)
  • L’Apocalypse de John Alexander (1979)
  • Au bord de l’Apocalypse de William R. Goetz (1982)
  • Le règne de 1000 ans sur la terre de  A. Lamorte – R. Shallis – E. Sauer – B. F. Tadford (1982)
  • Retour de Christ et Millénium de  F. Buhler
  • Le Millénium image ou réalité de Charles Ryrie – Homer Paine (1982)
  • Sionisme et Dispensationalisme  de Jack Jonathan (1982) – Mémoire de Maîtrise Faculté Libre de Théologie Réformée. Aix-en-Provence
  • Le Labyrinthe du Millénium d’Alfred Kuen (1997, réédité en 2009) :
    Je recommande la lecture de ce dernier ouvrage.

    Voir aussi :
  • Comment comprendre les dispensationalismes de Vern Sheridan Poythress
    (2ème édition, Presbytérien réformé : 1993 ISBN 918-0-87552-374-3)
  • Comment le peuple juif fut inventé de Shlomo Sand (2010)

Mustapha Aliouat

Visionner sur YouTube

Historique : les origines du dispensationalisme

Qu’est-ce que le dispensationalisme ?

Quel est le rayonnement théologique du dispensationalisme aujourd’hui ?

Pour conclure 

Dans son ouvrage Le labyrinthe du Millénium, page 81, Alfred Kuen cite Vern Sheridan Poythress (Calviniste) Philosophe des Sciences et Théologien Phd Harvard :

« J.N. Darby et C.  Scofield avaient tous deux une formation juridique.
Ils étaient habitués pour leur plaidoirie en justice, à combiner et à harmoniser des faits divers en un tout cohérent, un système harmonieux qui se tienne et qui ait une force convaincante.
 Ainsi les différents textes sont utilisés pour construire et pour consolider le système dispensationaliste, plutôt que pour voir ce que chacun d’eux signifie en lui-même et dans son contexte.
L’interprétation historico-grammaticale reste le point faible du dispensationalisme ».

L’histoire nous apprend que les idéologies politiques ne sont jamais le produit d’une quelconque spiritualité. Alliées à une mystique religieuse qui sacralise les pierres et le sang, elles engendrent toujours des guerres entre les peuples et dressent des murs de haines pour des siècles.

« Si nous prenons aux sérieux le Sermon sur la montagne, nous devons nous opposer à la guerre ».

Citation Mennonite

Mustapha Aliouat

Partager